Les habitants recensent l’existence de deux koko dans le lagon, situés à proximité du mapiko de Ohuarei. Ces trous dans la dalle corallienne communiqueraient avec l’océan mais seraient partiellement bouchés de nos jours.

Lors du percement de la passe, une équipe de plongeur a tenté d’y descendre en bouteille mais la profondeur s’est révélée trop importante. Les témoignages concordent pour dire que l’on pouvait distinguer à la surface des tourbillons en fonction des marées, et que l’on y pêchait souvent des poissons présents uniquement à l’extérieur du récif.

Commentaires

2016-10-20T08:08:06+00:00Categories: Fangatau, Koko - trous bleus, Tuamotu|