Le Kopara est un sédiment gélatineux et feuilleté que l’on trouve dans les mares des atolls des Tuamotu. Ce sédiment est l’une des plus anciennes formes de vie existantes sur terre que l’on connait en géologie et en paléontologie sous le nom de  » stromatolites « . On en connaît des exemples fossilisés vieux de plus de 1 milliard d’années !

Il est en fait une formation composée de fines couches riches en matière organique ( les couches rouges) et de matière minérale ( les couches blanches : du calcaire provenant du corail ou précipité par l’action des micro-organismes ). Le kopara provient en effet de l’action de micro-organismes que l’on nomme cyanobactéries (en général du genre Phormidium ) qui vivent dans les 1 à 3 premiers centimètres du sédiment. Les couches rouges que l’on trouve au- dessous contiennent de la matière organique, essentiellement des polysaccharides, qui proviennent des micro-organismes et qui est conservée dans le sédiment en même temps que le carbonate de calcium riche en magnésium qui a été précipité par les bactéries.

C’est donc un sédiment vivant dont la valeur nutritive n’est pas négligeable.

Commentaires

Source :

Pr Trichet, Claude Serra


2015-07-26T08:56:47+00:00 Categories: Lac, Raraka, Tuamotu|Tags: |
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1