La mairie de Mataiva est l’ancienne maison communale construite à la fin du 19ème siècle. C’est une solide construction d’un seul niveau à 1,20 m au dessus du sol avec de gros mûrs épais en pierres de corail.

Lors de la très forte houle de 1998, les habitants de Mataiva se sont réfugiés dans cette maison communale qui était avec l’église les seules constructions « en dur ». Le vent du Nord-Ouest a soufflé très fort pendant toute la nuit, levant des vagues qui ont commencé par submerger l’autre coté de la passe avant de s’attaquer au village. Sous les coups répétés des rafales, les frêles maisons en bois recouvertes de tôles s’effondraient les unes après les autres et des débris volaient dans tous sens. Les arbres étaient déracinés chacun leur tour, sauf quelques gros arbres, des tou, qui s’agrippaient sur leurs énormes racines.

Au milieu de la nuit, la mer fut de plus en plus violente et des vagues destructrices ont commencé à creuser autour de la maison communale ce qui inquiété sérieusement les réfugiés. Heureusement, le vent et la mer se calmèrent aux premières lueurs de l’aube.

Commentaires

Source :

Olivier Babin 1998 et 2002


2018-03-22T08:22:43+00:00 Categories: Mairie, Mataiva, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1