Les fosses de culture, maite, témoignent non seulement d’une ancienne activité de subsistance importante, mais aussi d’une somme de travail impressionnante. Sur l’atoll de Kauehi, on trouve des traces de fosses à culture près du village de Tearavero et du coté de Tuketuke.

Le principe de la culture en fosses, consiste à creuser le sol corallien de quelques mètres pour atteindre le niveau de la nappe d’eau souterraine. Dans cette large fosse, de 5 m environ et de 10 m de longueur environ, était ensuite reconstituée une couche de terre végétale en mélangeant de terre sableuse déjà enrichie naturellement en matière organique et de fragments de plantes ou de feuilles appropriées pour réaliser un bon compost. Dans cette couche fertilisée et régulièrement amendée, étaient surtout cultivés des tubercules comme le taro (Colosia esculenta), le ape (Alocasia macrorrhiza), le matoa (Cyrtosperma chamissonis), mais également d’autres plantes alimentaires comme le pia (Taca leontopetaloïdes) et probablement des bananiers et des auti (Cordyline terminalis).

Commentaires

Source :

Jean Michel Chazine – Fosses à culture aux Tuamotu ORSTOM 1988


2016-10-20T08:08:58+00:00 Categories: Aménagement horticole, Kauehi, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1