Le monument situé à coté de l’aéroport de Takume est un symbole de reconnaissance aux légionnaires du 5e régiment étranger qui ont construit l’aéroport de Takume en 1994 et 1995.

Le 5e Régiment étranger, 5e RE

Le 2 juillet 1984, le 5e régiment mixte du Pacifique (5e RMP) prend sa dénomination de 5e régiment étranger. À partir de 1986, le régiment sert sur le Territoire de Polynésie au profit des populations dans le cadre des accords de coopération. Il restructure et automatise le poste d’observation météo de Tureia en 1986 et reconstruit la digue du port de Hakahau dans les îles Marquises en 1988.

Le régiment de légionnaires du 5e RE prête également son concours pour la mise aux normes «ATR 42 » des pistes d’aviation de Hiva Oa, en 1988 et 1989 et de Ruturu en 1990 et 1991. Enfin, durant cette période, le régiment participe aux réfections des routes, à l’extraction et au concassage d’agrégats, à des opérations de maintien de l’ordre et à la construction de hangars pour les coopératives locales. Le 5e RE construit un complexe omnisports à Mangareva en 1993, un aérodrome à Takume en 1994 et 1995, la piste de Ahe de 1995 à 1996, l’aérodrome de Hikueru de 1996 à 1999 et participe à la réfection et l’élargissement de la route principale sur l’atoll de Takapoto pendant l’été 1999.

Le 5e RE participe au développement de la Polynésie et, par convention entre l’État-Défense et le Territoire, le régiment réalise des missions à son profit. Le chantier type consiste à réaliser des pistes d’aviation pour désenclaver les atolls les plus isolés. Ces chantiers sont désignés sous le vocable « chantier de coopération

Commentaires

Source :

FUSALBA Thierry, Chroniques d’un poste avancé, tome 1, les habitants du bord de terre. 1994. L’Harmattan


2016-10-20T08:08:09+00:00 Categories: Monument, Takume, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1