Le Palmier de Niau, Koko Niau (Pritchardia periculum) ressemble beaucoup au palmier de Makatea (Pritchardia vuylstekenea) qui est endémique à la Polynésie. Il est moins rare, et on peut en voir dans de nombreux atolls des Tuamotu.

L’inflorescence du Palmier de Niau est plus longue que les feuilles (photo 1), alors que l’inflorescence du palmier de Makatea se cache au milieu des feuilles.

En Polynésie française on trouve également dans les jardins de Tahiti une autre espèce endémique introduite de Fidji, le Pritchardia pacifica

Seul le palmier de Makatea est inscrit par arrêté 296 CM du 18 mars 1996 sur la liste des espèces protégées relevant de la catégorie A. Il conviendrait d’y rajouter le palmier de Niau.

Tronc du palmier de Niau, Pritchardia pericularum

Tronc du palmier de Niau, Pritchardia pericularum

Inflorescence du palmier de niau, Pritchardia pericularum

Inflorescence du palmier de Niau

Inflorescence du palmier de Niau, Pritchardia pericularum. Photo DIREN/ JF Butaud

Fleurs du Pritchardia pericularum.

Commentaires

Source :

GUERIN Michel. – FLORENCE Jacques ORSTOM.
BECCARI et ROCK, 1921-1923 Monography study of genius Pritchardia – Bishop Museum Bull 18
Photos DIREN Tahiti


2017-09-29T15:10:51+00:00Categories: Arbre indigène, Niau, Tuamotu|