La passe Garuae, du nord de l’atoll de Fakarava, est associée au village dont elle permet l’accès depuis l’océan. C’est à la fois un lieu de pêche et de croyances pour la communauté locale, mais également un des sites de plongée sous-marine parmi les plus beaux de la Polynésie. La passe est connue pour ses sept courant.

Les passes de Garuae (au nord) et de Tetamanu (au sud) sont très unies, même si elles semblent loin l’une de l’autre.

Garuae, l’homme, et sa femme Tumakohua ont donné 7 filles, qui sont aujourd’hui les 7 marées et les 7 courants qui vont de l’une à l’autre. Parfois ces filles sortent du lagon. Ce sont elles qui te portent vers Tau ou Niau. Elles sortent aussi pour entourer l’île de Fakarava afin de la protéger des cyclones.

Au temps du roi Tahiri-Vairau, les princesses Faimano et Teuru eurent une première préférence pour les courants :

Maraamea, situé au centre des six autres courants.

Du coté océan, on aperçoit les va et viens de :

  • Hoturoa : longue source
  • Teaumiamia : calme
  • Hotuea : sentier de la source

Coté lagon :

  • Hotu poto : courte source
  • Teauroioi : vague (portante)
  • Taarioi : tourbillon
Commentaires

Source :

Rosalie Williams, née Tu (Fakarava) mai 1996


2014-12-26T16:26:22+00:00 Categories: Fakarava, Torea, Tuamotu|
Partagez
Tweetez
Épinglez
+1
Email