Les passes de Rangiroa sont désormais tenues par les  » gardiens des passes  » – ara ava. Les petits guerriers, aito na’ina’i, obéissent à des chefs qui sont Moeroa à Tiputa, Tanetefa’ura à Avatoru et Tehahau à Tivaru.

Les motu Fara et Kaveao

En face du village d’Avatoru, se trouve deux petits motu, Motu Fara, le plus grand des deux et le Motu Kaveo. Près de ces motu sont installés plusieurs parcs à poissons.

Tanetefa’ura serait enseveli sur l’îlot de Motufara au milieu de la passe d’Avatoru, il aurait été un compagnon de Pomare I, alors que ce dernier s’appelait encore Vairaatoa (époque avant 1791)

Commentaires

Source :

Pierre Ottino, Ethno-Histoire de Rangiroa, ORSTOM, Tahiti, 1965.


2018-03-25T15:17:16+00:00Categories: Avatoru, Passe, Rangiroa, Tuamotu|