Un accessoire bien utile ce cerf-volant, un site historique malheureusement disparu.

Une légende raconte que le roi Tu faisait placer en permanence neuf guerriers, côté océan, à l’entrée de chacun des huit hoa que compte l’atoll de Mataiva et de sa passe. Si des ennemis arrivaient, le guerrier qui les apercevait envoyait dans le ciel un cerf-volant, de manière à prévenir le souverain et ses troupes. Immédiatement, tout le monde se portait à la rencontre des visiteurs pour les repousser. Ceux qui étaient capturés vivants étaient ramenés au marae, où ils étaient cruellement sacrifiés.

Située à l’est de l’île, au lieu dit Mania, cette plate forme naturelle est un site légendaire que les habitants ont nommé la plate-forme du cerf-volant car c’était l’un des lieux de lancement des cerfs-volants. Ce site correspond à une grande étendue de corail très érodé et coupant, recouvert par une végétation basse. La légende raconte que les personnes se rendant sur ce lieu secret, doivent marquer leur nom avec des pierres. Aussi on peut voir quelques alignements de pierres indiquant des prénoms ou noms.

Ce lieu jusqu’à maintenant tenu secret a malheureusement été démoli par un bulldozer en 2004, par les enfants du propriétaire qui, semblerait-il, ignoraient l’existence de ce site unique en Polynésie.

Quel triste sort !

Commentaires

Source :

Olivier BABIN 2002 – Tavana LAROCHE


2016-10-20T12:45:31+00:00Categories: Légendes des Tuamotu, Mataiva, Tuamotu|Tags: |