Une source d’approvisionnement. Mataiva fournit de petits coquillages jaune-orangés qui servent à la réalisation de colliers. Un des sites privilégiés de l’atoll de Mataiva se trouve à Vaitoe à l’Ouest de l’atoll.

Le ramassage de ces tout petits coquillages s’effectue manuellement en creusant des trous de 1,50 à 2 m de profondeur dans la couche de corail, qui est particulièrement dure. Ce travail s’effectue souvent en plein soleil ce qui le rend encore plus pénible.

Les coquillages ramassés se vendent par bouteille de 1,5 l au marché de Papeete, aux mamas qui les enfilent autour d’un fil pour réaliser ces traditionnels colliers de coquillages aux couleurs variées qui sont offerts à l’arrivée et au départ des visiteurs.

Commentaires

2014-03-14T08:41:23+00:00Categories: Divers monuments, Mataiva, Tuamotu, Vaiote|