Un vieil arbre étale ses majestueuses branches depuis plus d’un siècle, au centre du village de Hitianau de l’atoll de Faaite, le long terrain de football. Les habitants aiment se rencontrer, bavarder, ou regarder les jeunes taper dans le ballon, dans ce lieu à l’abri du soleil sous l’ombrage épais de ce vieux Tou (Cordia subcordata) qui aurait été planté par un nommé Tiko, en 1906, juste après le cyclone dévastateur. Le terrain de football, est également l’emplacement où se déroulent chaque année les fêtes de juillet, le Turai. Anciennement, le marae Tu Raina s’élévait à cet endroit.

Il y avait un autre arbre à coté de ce Tou, un Matai (Puatea), sur lequel on avait fixé un crochet supportant une cloche qui servait à appeler les habitants pour les réunir. En 1906 des habitants de Faaite qui se trouvaient sur l’atoll de Motutunga pour récolter le coprah ont trouvé un matin une branche de Puatea échouée sur la plage sur laquelle était fixée un crochet. C’est comme cela que les personnes qui se trouvaient sur l’atoll de Motutunga ont su que le village de Hitianau à Faaite avait été dévasté par un cyclone.

Il y a également d’autres beaux exemplaire de Tou, tous plus jeunes, dans le village.

Les Aito (arbre de fer) du bord de mer ont été apporté par l’administrateur Dallet.

Commentaires

2016-10-20T08:08:36+00:00 Categories: Arbre champion, Faaite, Hitianau, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1