La vague de la passe Te Porioeha, à Faaite, qui est particulièrement forte de mai à Juin à partir de 5 heures du matin est surfée par les jeunes de Faaite depuis toujours. Un petit groupe de surfeurs professionnels australiens et américains, alertés par internet, se rendent régulièrement pour surfer la vague dès que les phénomènes déclenchant la houle sont établis. La vague de Te Porioha est un des spots secrets mondiaux de cette élite. Des films avec des champions ont été tournés à cet endroit, mais en évitant de filmer le rivage pour ne pas que l’on reconnaisse les lieux.

Mais cette vague porteuse est bien connu des anciens. Ils racontent qu’à l’époque lorsque les goélettes venaient ravitailler le village et que la mer était trop forte, elles ne pouvaient franchir la passe à cause des deux grosses vagues qui se rejoignent au milieu, et devait rebrousser chemin. Mais comme les habitants de Faaite voulaient absolument leur ration de tabac, l’un d’entre eux se mettait à l’eau et nageait jusqu’au bateau chercher les carottes de tabac.

Les autres jetaient des pierres vertes Kahiva, du corail de feu, ou des branches de Tohonu (Tournefortia argentea) pour que la vague grossisse et permette au porteur de tabac de surfer sur le ventre (Faahonu) avec le bras en l’air pour ne pas mouiller le tabac.

La commune envisage d’organiser une compétition sur ce spot, sponsorisée bien entendu par un vendeur… de tabac.

Commentaires

Source :

Propos de Papa Hiro et Makai recueillis par Olivier Babin (avril 2004)


2016-10-20T08:08:21+00:00 Categories: Faaite, Hitianau, Site pittoresque, Tuamotu|Tags: |
41 Partages
Partagez41
Tweetez
Enregistrer
+1