L’aspect esthétique du village de Teana sur l’atoll de Fangatau est mis en valeur par l’entretien rigoureux des jardins, par ailleurs très fleuris et bien plantés. On y retrouve les plantes typiques des autres archipels : kava (pometier), citronnier, maiore (uru), bougainvilliers, ti, tiare tahiti, hibiscus… La voie longeant le front de mer offre trois magnifiques pieds de Tou, probablement bien plus que centenaire.

La caractéristique du village est de posséder quelques vielles demeures en bois des années 1920. La plupart sont aujourd’hui en ruines. Les plus remarquables du point de vue du patrimoine architectural sont le vieux presbytère, la mairie, et la maison Estall.

Le toponyme «  Te ana  » , qui signifie  » la grotte « , correspond au nom de la terre sur laquelle sont édifié l’Eglise et l’ancien diocèse, et qui s’étend à l’ouest jusqu’au premier radier. L’origine de ce nom viendrait de l’existence de petites cavités sur le rivage, dans lesquelles se cachaient les poissons. Aujourd’hui la digue de protection du village s’élève en lieu et place de ces petites grottes.

Commentaires

Source :

Jean Alain DIJORIO,  juin 2004


2016-10-20T08:08:05+00:00 Categories: Fangatau, Teana, Tuamotu, Village|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1