Tout le long de l’allée de la Reine au centre du village de Hapatoni, l’ombre des dizaines de vieux et énormes troncs de Tamanu de plus de 80 cm de diamètre déborde sur l’océan.

La voie royale

La voie royale pavée fut aménagée sur la digue construite sur les ordres de la reine Vaekehu II au XIXe siècle. Cet alignement, planté par les anciens il y a plusieurs plus d’un siècle, offre une protection certaine du village de Hapatoni contre les assauts de l’océan et lui donne un charme romantique.

Des arbres centenaires en sursis

Cet alignement a été gravement endommagé en 2003 lors de la construction de la route en arrière du village et du quai situé au Sud. Des matériaux de remblais plus ou moins chargés de sel ayant été entreposés à la base des arbres ainsi que toutes sortes matériaux de construction nocifs pour cet environnement (bidons de gasoil, sacs de ciment…) ont très probablement et du fait de leur poids et de leur toxicité, tout simplement asphyxié les racines. Plusieurs arbres, parmi ceux situés à proximité du quai, sont aujourd’hui morts ou en très mauvais état de santé.

Au-delà de la tristesse de voir cette beauté à jamais détruite par l’insouciance des hommes, le sort de ces arbres est paradoxalement d’une ironique déconcertante quand l’intitulé des travaux du contrat de développement 2000-2003  était

« Aménager le territoire en préservant l’environnement et en mettant en valeur les ressources naturelles  »

Commentaires

Source :

Texte et photos :  Purutaa  tahitinui.blog.lemonde.fr


2017-12-01T16:37:02+00:00 Categories: Arbre en sursis, Arbres d'alignement, Hapatoni, Marquises, Tahuata|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1