Ces grottes jumelles se trouvent à Papara’i, au sud de Auti, sur la falaise de Tairuru, face à l’océan, en surplomb d’une belle plage de sable blanc. Elles sont dos à dos à la surface et on peut y accéder à l’aide de cordes. A quelques mètres de profondeur, les deux ouvertures aériennes se rencontrent et forment un seul gouffre, entouré par endroits de corniches.

Elles servent d’abri pour les pêcheurs à pieds, mais des archéologues ont retiré de ces dernières de grandes quantités d’ossements humains en poudre, ce qui signifie qu’elles étaient habitées aux temps anciens.

Les historiens géographes expliquent à leurs étudiants qu’il n’existe plus de paysage sur la planète non influencés, d’une manière ou d’une autre par l’homme. L’un d’eux, en découvrant l’arrière du Makatea de Paparai, s’est exclamé qu’enfin, certaines parcelles de Rurutu avaient pu conserver leur authenticité.
Protégeons les !

Commentaires

Source :

Yves Gentilhomme, Rurutu
Taaria Walker dite Pare : Rurutu, mémoire d’avenir d’une île autrales – Haere Po 1999


2014-10-27T12:04:22+00:00Categories: Australes, Grotte, Rurutu|