Un sacré commandant, un arbre mémorable.

Cet arbre à pain, un Uru, est l’un des descendants directs de l’un des 2000 plants que le capitaine Bright envoya en Jamaïque et à Saint-Vincent lors de la seconde expédition du navire La Bounty en 1792, destinés à nourrir les esclaves. De ces iles proviennent tous les arbres à pain qui sont, actuellement, répandus en Amérique tropicale.

Un arbre à pain de la Jamaïque revient au pays

La réplique du navire La Bounty recueillît en 1961, à la Jamaïque, l’un de ces pieds d’arbre à pain pour le transporter à Tahiti. Un geste symbolique émouvant !

Celui ci a été planté par la Société Nationale de Géographie des États-Unis d’Amérique et les élèves de l’école de Arue, le 4 mars 1961, en compagnie de Nancy Hall (photo) dans la cour de la mairie d’Arue, à l’époque. Sur la plaque commémorative installée au pied de cet arbre à pain (ou tumu uru), figure l’inscription suivante :

Le commandant William Bligh (1754-1817) de la Marine Royale d’Angleterre est venu à Tahiti chercher des arbres à pain pour les transplanter aux Antilles. Son premier voyage en 1767 s’est terminé par un désastre : la mutinerie à bord de son navire la Bounty. Le deuxième voyage a réussi et en 1773, Bligh a débarqué ses plantes aux Antilles.

Plantation d'un uru par Nancy Hall en 1961

Un obstacle à l’agrandissement de la route

Au mois de février 2000, alors que les premières constructions de murets avaient commencé dans la commune de Arue, pour élargir la route de ceinture, la direction de l’équipement avait buté sur un obstacle : l’arbre à pain du capitaine Bligh. Il est situé maintenant à l’avant de l’actuel bâtiment des affaires sociales de Arue.

Commentaires

Source :

MATAOA Antonio, association Pii Rau Roa
Photo 2 : Nancy Hall Rutgers plantant l’arbre à pain du commandant Bligh de la Bounty, à Arue en 1961. Coll. Musée Norman Hall, à Arue


2018-03-14T08:19:05+00:00 Categories: Ahutoru, Arbre notable, Arue, Tahiti|Tags: |
4 Partages
Partagez4
Tweetez
Enregistrer
+1