Bleus comme l’océan, bleus comme le ciel , les yeux de cette belle vahine réalisée rue Mgr Tepano Jaussen sur un pignon sur le coté de l’école philanthropique chinoise a conquis les habitants de Papeete.

Cette oeuvre de street art a été réalisée par le danois Soten et l’australien Sofles en mai 2014, dans le cadre du concours international de graffitis Ono’U 2014 de Tahiti.

Le danois Soten

Sotena grandi dans la banlieue de Copenhague (Danemark) où il n’y avait rien à faire à part jouer au football. Un ami lui fait découvrir le graffiti dans le milieu des années 90 et y trouve tout ce qu’il cherchait en tant qu’adolescent, des couleurs dans un monde gris, des aventures et une nouvelle façon de s’exprimer. Depuis il voyage partout dans le mond, à New York, Berlin Naples, Rome et Sofia pour réaliser des peintures murales ou participer à des concours de stree-art. Pour Soten, chaque surface est un défi et le monde entier est son terrain de jeux.

Street art, le drapeau polynésien de Soten à Raiatea

Street art, le drapeau polynésien de Soten à Raiatea

L’australien Sofles

L’australien Sofles a commencé par graffer avec ses copains d’école dans les parcs de skate à Brisbane, en Australie. Il était juste qu’un adolescent qui s’ennuyait et qui satisfait son besoin de s’exprimer avec les graffitis . Il prend ses sources d’inspiration dans les dessins de tatouage, les beaux-arts, l’art numérique, ainsi que dans les graffitis actuels et passés.

Sofles a réalisé avec son confrère Askew, la fresque murale « Te a’ai o Hina » (la légende de Hina), rue des remparts à Papeete lors du festival Ono’U 2015 de Tahiti.

Street art, légende de Hina par Askew et Sofles, Papeete. Photo Tahiti Heritage

La légende de Hina par Askew et Sofles, Papeete


Découvrez d’autres oeuvres dans notre rubrique : Street Art

Commentaires

Source :

Sofles –


2017-11-20T13:01:48+00:00 Categories: Centre ville, Papeete, Street Art, Tahiti|Tags: |
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1