L’ancien siège de la Compagnie des Phosphates de l’Océanie » (Makatea) sur le front de mer de Papeete, a été acheté en mars 1968, par le commerçant et restaurateur, Robert Wong. Un immeuble trapu aux murs épais qu’il a transformé sur les idées de l’entrepreneur Gérald Garnier, en hôtel confortable de 60 chambres, inauguré en mars 1968, l’Hôtel Royal Papeete.

C’était le mythique hôtel de la capitale, le Royal Papeete qui a logé de nombreuses personnalités dont Marlon Brandon.

Au rez de chaussée se trouvait le fameux restaurant Galieni dont la spécialité très recherchée des connaisseurs, était le prime-rib à la cuisson rosée. A coté, pendant longtemps, était proposé des diners spectacles entre-coupée de valses tahitiennes..

Le Royal Papeete dans les années 1970

L’hôtel Royal Papeete dans les années 1970

L'intérieur du Royal Papeete dans les années 1970

L’intérieur du Royal Papeete dans les années 1970

Le Tamure Hut et La cave

Le Royal Papeete était un lieu de rendez-vous incontournable dans les années 1970 – 90 pour les noctambules polynésiens. il y avait deux boîtes distinctes. Le Tamure Hut et la Cave.

Le Tamure hut était surtout destiné à celles et ceux qui avaient plus besoin de calme pour passer du bon temps en couple. La petite salle accueillait un petit orchestre.

Par contre, la Cave rassemblait tout le peuple. Les gens y venaient pour s’amuser. La musique tahitienne rythmait les soirées, notamment grâce au groupe Royal Band. C’était l’époque où ils sortaient sans se soucier des contrôles d’alcoolémie ou de la délinquance.

Commentaires

Source :

Tahiti d’autrefois p 136
Voir ancien tableau chez ancien salarié du restaurant Gallieni.


2017-11-08T16:56:57+00:00Categories: Bâtiment historique, Front de mer, Papeete, Tahiti|