La magnifique baie de Pao-Pao, desservie par la passe Teavaroa (long passage), a été baptisée « baie de Cook » lors du troisième voyage du navigateur anglais James Cook effectué le 29 septembre 1777. Omai, le guide tahitien de Cook conduisit ensuite les navires dans la Baie d’Opunohu. Cook explora Moorea en chaloupe et dressa une carte de l’île.

C’est l’un des décors les plus magnifiques du monde avec des pics en forme de cathédrales qui se reflètent dans les eaux bleutées de la baie, le vert des champs d’ananas à flanc de montagne et des voiliers venus du monde entier. Le site est l’un des plus beaux de la Polynésie, composé d’une échancrure profonde et étroite et enluminée par un rempart de murailles basaltiques crènelées, hérissées d’aiguilles, percées de meurtrières et de grottes funéraires.

Pao Pao était considéré comme étant la partie nord de la nageoire du poisson venu de Raiatea (L’Ile Sacrée d’ Havai’i) qui devint Tahiti et Moorea. Ses limites s’étendent de Apapa, au sud de la baie, jusqu’à Vai-pipiha (Eau de Source) au nord, formant la partie ouest de la Baie de Cook.

Commentaires

Source :

Illustrations : Thomas Bent 1857, Cook bay


2016-06-06T16:50:34+00:00Categories: Baie, Moorea|