Les bananes comestibles des îles du Pacifique sont originaires de l’est de l’Indonésie est se sont répandues vers les Marquises et par étapes à Hawaii. A Tahiti les bananiers sont très répandus et se divisent en deux groupes, les bananes proprement dites ou mei’a (Musa paradisiaca) et les fe’i (banane plantain de montagne). Le nom « banana » était donné à ces fruits par certaines peuplades de Guinée lors de l’arrivée en Afrique des premiers navigateurs au XVème siècle. C’est de là que dérive le nom de banane.

En 1840 deux chefs de Taiarapu dénombrèrent à Tahiti et nommèrent 34 espèces de bananiers parmi lesquelles les plus répandues sont :

  • La banane hamoa ;
  • La banane de Chine (Musa sinensis) introduite en 1845 par M. Ridwill, au fruit sucré de goût très agréable ;
  • La banane rio(Musa sapentium) ou « mario », introduite en 1850 par l’Amiral Bonard un fruit court au goût agréable ;
  • Les bananes vaihi, puroini popaa, rehu

Le bananier, une herbe géante

Le bananier, souvent appelée à tort un arbre, est une plante herbacée gigantesque (de 3 à 5 m) qui se reproduit par bourgeonnement de la souche vivace.

Le fruit, qui est une baie, passe du vert foncé au jaune plus ou moins foncé. La chair, blanc ivoire à jaune, tendre et moelleuse ou plutôt sèche et farineuse lorsqu’elle est a maturité.

Smoothie banane

Fleur de bananier

Un fruit qui se mange cru ou cuit

Gâteau bananes

Gâteau bananes 

Smoothie banane

Smoothie banane

Crêpes banane

Crêpes bananes

Utilisations médicinales de la banane

La consommation de bananes est fortement recommandée pour sa richesse en sels minéraux et en calories. Elle convient spécialement aux personnes souffrant de troubles intestinaux, de maladies des reins ou du cœur, ainsi qu’en cas d’arthrite.

  • Gastrites : Boire matin et soir un bol de lait chaud contenant une banane verte râpée.
  • Diarrhée : la consommation de bananes est conseillée en cas de diarrhée car elle compense la perte de sels minéraux.
  • Cicatrisant : on peut appliquer la sève du bananier sur les plaies bien lavées (avec de l’eau traitée et du savon).
Commentaires

Source :

FNT N°36

2018-03-15T18:20:29+00:00Categories: Fruits de Tahiti|