Le pamplemousse vert de Tahiti est un fruit sucré et très parfumé. Il a aussi des vertus cosmétiques et désinfectantes. Le pamplemousse vert est arrivé à Tahiti grâce à une coupe de cheveux.. !

Histoire du pamplemousse vert de Tahiti

En 1919, l’Américain Harrison Smith admire les côtes de Bornéo du pont d’un navire à vapeur à aubes. El Hadj Jeman, capitaine de ce vieux rafiot, a remarqué que son passager possède une tondeuse à cheveux très perfectionnée pour l’époque. Il veut la lui emprunter pour procéder à un brin de toilette. Appelant son second, le capitaine lui demande de rafraîchir ses cheveux. Mais le second n’arrive pas à manier l’outil convenablement, tirant sur les cheveux sans pouvoir les couper. Harrison Smith se propose pour achever l’opération, à la grande satisfaction de El Hadj Jeman. Le lendemain, à l’heure du déjeuner, le capitaine envoie à ce coiffeur improvisé une corbeille renfermant d’énormes pamplemousses verts de la variété Sarawak.

Harrison Smith

Dès son retour au fenua, Harrison Smith plante les graines dans son jardin de Papeari (Tahiti). A partir de 1932, Harrison Smith distribue des pieds greffés, gratuitement, à tous ceux qui lui en demandent.

Des pamplemousses verts pesant jusqu’à deux kilos

Pamplemousse vert de Tahiti © Tahiti Heritage

Le nom, pamplemousse, vient du nom néerlandais pamplemoes qui signifie gros citron. Le pamplemoussier est un petit arbre fruitier originaire d’Asie du Sud-Est, aux rameaux épais, épineux, cassants, peu ramifiés et anguleux dans le jeune âge. Les feuilles sont grandes, épaisses, oblongues, avec un dessin bien particulier d’ailes en forme de cœur. Les fleurs blanches formées en grappes terminales dégagent un parfum fort. Le fruit, le pamplemousse, sphérique et très volumineux (jusqu’à 25 cm de diamètre et 2 kg) présente une écorce verte unie et lisse, qui devient jaune à maturité. Il offre une chair verte pâle, juteuse et sucrée, formée de tranches isolées par des membranes blanches et translucides.

Frais, jus ou confiture

Le pamplemousse est consommé principalement frais, en jus ou en confiture. Il est également consommé en salade avec de l’avocat et du crabe ou des crevettes.

Un antibiotique naturel

Le pamplemousse, grâce sa forte teneur en acide citrique, a une action antiseptique sur les voies digestives et urinaires. Il fluidifie le sang et active l’excrétion des acides toxiques, notamment de l’acide urique. Il agit en véritable antibiotique naturel. Son pouvoir désintoxiquant agit contre les rhumatismes, la goutte et l’arthritisme. Le pamplemousse est particulièrement riche en vitamines C. Sa forte teneur en vitamine C facilite le traitement contre les allergies et l’asthme. Il apporte aussi de la vitamine A. La fibre de pamplemousse, provenant principalement de l’écorce et des membranes du pamplemousse, débloque les artères et réduit le taux de cholestérol. L’essence de pamplemousse est efficace pour lutter contre la dépression, l’anxiété et la fatigue nerveuse.

Attention : Le pamplemousse peut entraîner des réactions indésirables lorsqu’il est consommé par une personne qui suit certains traitements médicamenteux particuliers.

Un désinfectant bio

L’extrait de pépins de pamplemousse a un pouvoir désinfectant important qui commence à être exploité notamment dans les hôpitaux, pour l’assainissement des piscines et en agriculture biologique.

Le pamplemousse dans la tradition chinoise

Dans la tradition chinoise respectée à Tahiti, on prend un bain d’infusion de feuilles ou d’écorce de pamplemousse le jour de l’An chinois ou la veille de son mariage pour se protéger des maléfices et revitaliser son corps.


 

Commentaires

Source :

Paul Pétard, 1986 Plantes utiles de Tahiti. Editions Haere Po.
Société des études océaniennes bull 201 Déc 1977 p 62.
MT dec 2016

1,3K Partages
Partagez1,3K
Tweetez
Enregistrer1
+11