De 1865 à 1880, Pirae était essentiellement agricole. Dans la plaine du Taaone, on trouvait de grandes plantations de cannes à sucre et d’arbres fruitiers.

La gravure (illustration 1 ci-dessus) représente plusieurs travailleurs dans une plantation de cannes à sucre à Taaone en 1840. Celui au premier plan au centre, uniquement vêtu d’un pagne, creuse le sol avec un outil en bois. Un peu plus loin sur la gauche, deux ouvriers travaillent entre les cannes. Au second plan à droite, se trouve un groupe de trois travailleurs dont l’un porte sur ses épaules un paquet de cannes à sucre.
Derrière, on peut apercevoir deux maisons de style européen. Ce sont les bâtiments de la Sugarworks de M. Bicknell, qui avait installé une fabrique de sucre à Taaone à l’emplacement de Aorai Tinihau.

Maison de Bricknell - Taaone en janvier 1822

Bâtiments de la Sugarworks de M. Bicknell à Taaone en janvier 1822

Plantations de cannes à sucre dans la plaine côtière de Pirae vers 1900.

Plantations de cannes à sucre dans la plaine côtière de Pirae vers 1900

En 1857, le gouvernement français, considérant qu’il est de la plus haute importance d’encourager l’exportation de produits agricoles, a accordé une prime à tout habitant de Tahiti qui défricherait au moins quatre hectares de terre et les planterait en canne à sucre. Il a alloué, de plus, une prime de six mille francs à celui qui, le premier, aura fabriqué sur son usine vingt cinq milliers de sucre ; et une prime à l’exportation.

LIRE :

Commentaires

Source :

Illustration 1 : Artiste inconnu. Isole Taiti. Gl’indigeni coltivono la canna del Zucchero. [1838-1843].  http://mp.natlib.govt.nz/detail/?id=25930


2017-08-14T15:03:17+00:00 Categories: Pirae, Plante, Taaone, Tahiti|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1