L’ancien village de Hokikakika a été abandonnée juste après les cyclones dévastateurs de 1906 et du fait d’une épidémie. Il est inhabité sauf pendant les week-end. Mais l’ancienne église construite en 1872, désormais chapelle consacrée à Saint-Nicolas, est régulièrement utilisée quand le curé est à Fakahina, pour la fête de Saint Nicolas le 6 décembre et à bien d’autres occasions.

La chapelle Saint-Nicolas de Hokikakika

La chapelle Saint-Nicolas se distingue par ses couleurs vives, ocre à l’extérieur et corail à l’intérieur, qui flashent, avec le bleu du ciel et le blanc du soldes Tuamotu. Cette couleur ocre a été choisie par l’Evêque Michel Coppenrath, qui a voulu que la couleur soit identique à celle de la chapelle de l’évêché, qui est dans la cour de la mission.

Fronton de la Chapelle Saint-Nicolas de l'ancien village de Fakahina © Tahiti Heritage

Fronton de la Chapelle Saint-Nicolas de l’ancien village de Hokikakika à Fakahina  © Tahiti Heritage

Intérieur de la chapelle Saint-Nicolas de l'ancien village de Fakahina © Tahiti Heritage

Intérieur de la Chapelle Saint-Nicolas de Hokikakika à Fakahina  © Tahiti Heritage

Un cimetière dans le genre de celui de Takoto, a été construit à gauche de l’église.

Commentaires

Source :

Fakahina patrimoine sur Facebook


2018-03-10T12:43:48+00:00Categories: Fakahina, Hokikakika, Patrimoine religieux, Tuamotu|Tags: |