Un garde familial gratuit, fidèle et attentif.

Comme toutes les semaines, Maeva, une jeune vahine va à l’entrainement de basket dans la vallée de Tipaerui. Elle termine normalement à la nuit tombée, vers 19 h, et se rend ensuite régulièrement à pied jusqu’au premier magasin « Chez Lena » situé à plusieurs centaines de mètres du stade.

Ce jour là, l’entrainement a été beaucoup plus long que d’habitude et la nuit était particulièrement noire, lorsqu’elle sort vers 20 h. Ses copines étaient déjà parties en voitures ou à pieds avec leurs parents et elle se retrouvait seule, un peu effrayée.

Prenant son courage à deux bras, elle décide d’effectuer le chemin dans l’obscurité jusqu’au magasin. Au bout de quelques temps, elle sent la présence de quelqu’un à ses cotés, regarde à droite, à gauche et ne voit personne, sauf un chien qui suit ses pas. Un chien qu’elle ne connait pas mais qui n’a pas l’air méchant.

Le Taura, le gardien de la famille

Une fois à l’abri dans la demeure familiale, la jeune Maeva raconte à sa famille inquiète qu’elle n’a pas eu peur car elle a été accompagnée pendant tout son trajet par un étonnant compagnon à quatre pattes.

La grand-mère lui dit alors que cette présence est tout à fait normale, car ce chien est le tâura, le gardien de la famille, qui veillait sur elle. Elle lui explique que les tâura sont des animaux marins ou terrestres qui sont « alliés » avec une famille. C’est souvent un chien ,mais cela peut être un requin ou un cent-pieds. Ils sont considérés comme des pères, des mères, des frères, des sœurs. Les tâura animaux sont des gardiens qui veuillent sur la famille et apportent force et pouvoir.

On rencontre souvent ce chien dans la vallée de Tipaerui. Il y a quand même certains privilégiés.

Commentaires

2017-12-08T19:22:07+00:00Categories: Papeete, Tahiti, Tâura, Tipaerui|Tags: |
Partagez220
Tweetez
Enregistrer
+1
220 Partages