Un crabe c’est bon, mais certains sont utiles.

A Raroia, il y a un crabe de cocotier (kaveu) qui est l’ancêtre et le protecteur (tâura) d’une famille de l’atoll. Ce crabe vient se promener dans la maison de la famille, se repose, et quand il lance un certain cri, c’est que l’on dit du mal de cette famille-là. Et souvent il arrive que ceux qui en disent du mal se trouvent pris subitement de grandes coliques, leur ventre enfle, et l’on est obligé d’avoir recours immédiatement à la famille de qui l’on a dit du mal, pour qu’elle vienne frictionner le ventre du malade avec une certaine huile préparée exprès, et aussitôt le ventre désenfle, le malade est guéri.

Merci docteur.

Commentaires

Source :

CAILLOT Eugène,1932 Histoire des religions de l’archipel Paumotu, p 86
Photo Danee Hazama


2016-03-14T12:21:08+00:00 Categories: Raroia, Tâura, Tuamotu|Tags: , |
355 Partages
Partagez355
Tweetez
Enregistrer
+1