« 2+2=4 » Ce nom bien prédestiné pour une école, a été attribué par un fonctionnaire métropolitain, Jean Souvy, qui débarqua à Papeete en 1863 pour y prendre la direction de l’imprimerie du Gouvernement. Il y restera une trentaine d’années, largement le temps pour s’apercevoir que de nombreux jeunes polynésiens manquaient d’instruction.

En 1886, il fait don au Pays d’une parcelle de terrain de sa propriété de Atiue à Punaauia pour y établir une école et sollicite que l’on appose sur le fronton du bâtiment, un panneau représentant une cette addition connue (en principe) de tous les écoliers : 2 + 2 = 4.

Depuis, beaucoup d’entre des porte-plumes a coulée et la vieille école a été reconstruite une première fois vers 1922, et puis plus récemment par une construction en béton. Mais le voeu de Jean Souvy est toujours respecté.

Le Musée de Papeete conserve de lui un manuscrit intitulé “Cogitations”. Le journal la Cloche (n° 11 de 1886) avait écrit de lui :  » Homme très modeste en dehors de toutes ses qualités d’honnêteté, serviable et respectable citoyen ; toujours disposé à plaire et à se rendre agréable” Jean Souvy avait le goût des inscriptions cocasses.

Sur sa tombe au cimetière de l’Uranie à Papeete, est inscrit : «  Un homme qui vécut pour mourir et en somme, pour vivre, mourut.  »

Commentaires

Source : Photo 1, La première école 2+2. Photos ANOM Photo 2, l'école actuelle
2016-12-25T21:59:51+00:00Categories: Bâtiment historique, Punaauia, Tahiti|