Le village de Pouheva de l’atoll de Makemo, a deux églises, la nouvelle église Saint-Joseph et l’ancienne que l’on a pas voulu démolir.

Intérieur de l'église de Makamo. Photo Heidy Baumgartner Lesage
Intérieur de l'église de Makamo. Photo Heidy Baumgartner Lesage

Intérieur de l’église de Makamo. Photos Heidy Baumgartner Lesage

Un uru comme échafaudage

Bien avant de se lancer dans la construction de l’ancienne église de Makemo, le père qui s’occupait des construction à l’époque avait longuement réfléchit aux différentes difficultés qu’il allait rencontrer. L’une d’entre elles serait d’obtenir un échafaudage haut et solide, mais il n’y avait pas de bois en quantité suffisante sur cette île. Il eu l’idée de planter un uru (Arbre à pain) à l’emplacement de la future église. Au bout de quelques longues années, lorsque l’arbre eut atteint la taille convenable, l’arbre a été utilisé comme échafaudage. Une fois l’église construite, l’arbre a été abattu. L’histoire ne dit pas si son bois a été récupéré pour sculpter l’autel..

Commentaires

Source :

Paroisse Saint Joseph- 98769 Makemo – T. 98 02 48


2018-01-01T10:08:42+00:00Categories: Arbre regretté, Makemo, Patrimoine religieux, Pouheva, Tuamotu|