Ragahenua, qui commandait cinq cents matelots aimait les combats et animé par sa pulsion voulait aller guerroyer. Il alla d’abord à Taku sur l’île de Mangareva, puis à Aukena pour construire une grande et solide pirogue double. Malheureusement pour lui les dieux ne se manifestèrent pas. Cette situation ne le décourageant pas, Il se rendit alors sur la cime de la montagne de Akamanu, à l’endroit appelé depuis lors Toraga No Nuku, ce qui signifie « construction de Nuku ».

Ragahenua eut un songe dans lequel son dieu lui disait : « Hâte-toi de construire ici ta pirogue ».

Une fois cette énorme pirogue achevée, Ragahenua donna le signal du départ. Tout le monde monta à bord de la pirogue qui se trouvait encore sur le sommet de la montagne. On hissa la voile et comme un bateau qu’on lance, cette pirogue, par l’effet de la puissance du dieu, glissa vers la mer dans la direction de Mata ki te ragi. Son gouvernail effleura les rochers baignés par les vagues et y laissa un profond sillon qui se voit encore. Bientôt, par l’influence du dieu de Ragahenua, la pirogue double voguait à pleines voilés.

Facile, non ?

Commentaires

Source :

CAILLOT Eugène, 1914, Mythes, légendes et traditions des Polynésiens : Sillon de la pirogue de Ragahenua à Akamaru.
LAVAL Honoré, 1938 Mangareva, l’histoire ancienne d’un peuple polynésien p27


2015-01-23T11:20:04+00:00 Categories: Akamaru, Gambier, Légendes des Gambier|
2 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1