Une superbe plage réservée aux marins. Sur la cote Est de l’île de Taravai, se trouve une charmante petite crique, la plage Onemea, accessible uniquement par la mer. Un écrin de végétation très verte qui contraste avec la nudité des versants montagneux encadre une plage de sable fin de couleur orange qui s’enfonce doucement dans la mer. Cette petite plage est le paradis d’Antoine, le fameux chanteur navigateur, qui vient régulièrement se ressourcer après ses séjours parisiens. A gauche de la plage on peut voir l’escalier du diable, une étonnante structure de basalte évoquant un accès vers les Enfers.

Orgues basaltiques

Le basalte est une roche volcanique en général de couleur assez noire et compacte. D’un point de vue chimique, on le classe parmi les roches basiques car il renferme de faibles teneurs en silice (entre 41 et 53 % de SiO2) pour une roche magmatique. Le terme  » basalte  » provient de corruptions en chaîne d’un mot égyptien: bekhen désignant une pierre ornementale sombre. Comme toutes les laves qui se sont refroidies rapidement en surface, le basalte n’a pas eu le temps de cristalliser entièrement et on peut observer en proportions variables dans la texture de la roche: – des minéraux visibles à l’œil nu (phénocristaux), – des cristaux plus petits (microlites); et une pâte vitreuse (non cristallisée) dans laquelle « baignent » les phénocristaux et les microlites. Le basalte est la roche la plus répandue à la surface de la planète, dont il en couvre 70 %. Il forme la plus grande partie du plancher des océans (soit 60 % de la surface terrestre, ou quelque 300 millions de km2), le reste étant occupé par les marges continentales. Les formes prises par le basalte sont très variées, passant de coulées lisses (pahoehoe) à des coulées très scoriacées.

Dans des conditions de refroidissement particulières, le basalte se structure en colonnes prismées comme les magnifiques orgues basaltiques comme celles de la vallée de la Tuauru ou celles de la vasque de la basse vallée de la Faananu.

Commentaires

Source :

Claude Serra et Olivier Babin


2015-10-12T10:25:51+00:00Categories: Gambier, Plage, Rocher remarquable, Taravai|