L’ancien grand district de Teaharoa était constitué des chefferies du Nord, de Temae à Opunohu. Cette zone de collines allant jusqu’aux deux vallées de Pao-Pao et Opunohu, fut à la fin du XIXe siècle couverte d’exploitations de vanille. On peut encore voir de vieux tuteurs de ces plantations ou piti (stenobolium stans).

Dans le village de Paopao, on note la présence de nombreuses maisons coloniales, Ces charmantes maisons anciennes, avec leurs vérandas et leurs balustrades blanches dentelées, appartenaient à des familles qui firent fortune dans la culture de la vanille, dont la période la plus prospère se situe dans les années 1910. C’est pourquoi ces demeures sont appelées fare vanira (maisons vanilles) ou fare meula (maisons de famille). Pour leurs constructions, du redwood et d’autres bois des forêts de l’Oregon (USA) furent amenés à Moorea au début des années 1880. Malheureusement, ce type de maisons anciennes en bois disparaît peu à peu.

Cette maison a ensuite servi de laverie et de logement pour les employés de l’Hôtel Eimeo.

Maison coloniale, Fare vanira de Papao

Maison coloniale, Fare vanira de Paopao en 1960

Commentaires

2017-09-27T20:42:27+00:00 Categories: Maison ancienne, Moorea, Pao Pao|Tags: |
669 Partages
Partagez669
Tweetez
Enregistrer
+1