L’ancien village de Maiai, créé au début du 20ème siècle se localise au Nord Est de l’atoll de Tikehau, côté lagon. Il était utilisé épisodiquement lors des récoltes du coprah et est plus ou moins abandonné depuis les années 1940.

Lors du cyclone Veena, en 1983, le sable a envahi tout le motu sur lequel est construit le village et le vent a emporté les toitures des maisons et de l’église. Jusqu’en 1987, il y avait encore des habitants au vieux village qui travaillait dans les cocoteraies. Régulièrement le bateau venait ramasser le coprah. On y trouve trois anciennes maisons en bois de style colonial, quelques murets en pierre qui délimitaient la route, l’ancienne citerne d’eau de l’église (photo 4) et quelques tombes (photos 5).

Il y a de beaux arbres dans ce village, tou (Cordia subcordata), auteraa (Terminalia catappa). Au niveau du lagon, à faible profondeur se trouve des `ofa’i’tahiti. Ce sont des pierres volcaniques de Tahiti, embarquées pour lester les cotres qui transportaient le coprah.

La maison Lacourt (photo 2) est une demeure de pur style colonial du début du 20ème siècle construite en bois sur un très haut soubassement (de 1,80 m) en pierres de corail et ciment. La toiture est à deux pentes et deux grandes vérandas. La véranda arrière était fermée et celle de devant largement ouverte. Le grand jardin est entouré d’un muret traditionnel en pierre de corail et chaux de 0,80 m de hauteur,  à l’intérieur duquel poussent de grands badamiers (auteraa) et quelques citronniers.

La maison Tabu, (photo 1) située à droite de la première est également surélevée de 1,80, est plus petite mais comporte une grande véranda accessible par un majestueux escalier en béton.

Commentaires

2016-10-22T16:51:43+00:00Categories: Maison ancienne, Tikehau, Tuamotu|Tags: |