La grotte funéraire de Urupahu se trouve à 17 m de hauteur sur le versant droit à l’entrée de la vallée de Afareri’i à Papara. Elle est surplombée d’un gros rocher assez plat de 4,50 m de diamètre posé à plat entouré de rochers de toutes tailles.

Cette grotte, qui s’apparente plutôt une cavité funéraire abritait lors de sa découverte en 1981, trois cercueils en uru (arbre à pain), sans couvercle, portant des tracés de fabrication avec un outil en pierre, reposant sur des galets de rochers. Deux de 70 cm de longueur, 24 cm de largeur et 13 cm de hauteur contenant des vestiges humains (boite crânienne, côtes, phalanges, tibia, etc.). Le sol était jonché d’éclats de rochers détachés, des ossements d’enfants et d’adultes et des noix de bancoul résultant et de la décomposition en partie d’un des cercueils et des enlèvements d’éclats de rochers de la voûte supérieure.

En 1985 ou 1986, des personnes sont montées dans la grotte et ont pris des objets dont une machoire humaine et un collier avec des dents de cochon sauvage (photos 2). Heureusement ces objets ont pu être récupérés. Par contre un cercueil en uru (bois de l’arbre à pain) a disparu.

Commentaires

Source :

GRAFFE Raymond – CPSH 1981- Note 060-3
OTCENACEK Manu


2016-10-20T08:08:23+00:00Categories: Grotte, Papara, Tahiti|