Le lac de Temae, autrefois renommé pour ses poissons et ses canards sauvages, est désormais vare’a (endormi), transformé partiellement en marécage, en voie de comblement. Le lac est alimenté par la rivière Temae et se jette dans la mer. Ce mélange d’eau salée et d’eau douce crée un excellent habitat pour les crabes, les poissons tilapia et les ava, une espèce de saumon. Le sol corallien de Temae est pourvu d’une végétation pauvre où se plaisent le tiare tahiti (gardenia tahitensis) et le cocotier. La zone marécageuse fut transformée en rizière par des Chinois durant la dernière guerre. Les bords du lac sont maintenant colonisés par les purau masquant la vue du lac de Temae. Un champ de taro et une pépinière viennent compléter le paysage.

La pointe située à l’extrémité est s’appelle Teavivo (fléchette sifflante) ou Fa’au-po (celui qui brave la nuit), à l’extérieur de laquelle la mer est souvent très agitée et le passage dangereux.

La pointe à l’extrémité ouest s’appelle Tiaia (En contact) et s’ouvre sur un passe sans danger appelée Ava-iti (petite passe) pour les bateaux et les pirogues. La construction d’un golf en 2007 a complètement remodelé la zone Ouest du lac et assaini une partie des marécages.

Commentaires

2016-06-06T23:00:08+00:00 Categories: Lac, Moorea|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1