D’où vient le nom Matavai et quelle est sa signification ?

Bien avant que Tahiti ne connaisse la vie moderne, il existait un endroit où les jeunes filles venaient passer leur temps à se baigner, s’amuser et s’admirer dans un hōpuna (bassin d’eau naturelle en forme d’étang, comme une source) appelé étang Rupe. Cette source ne se trouve pas très loin de l’embouchure de ce ruisseau, près de la pointe Vénus.

En ce temps-là, il n’existait pas encore de miroir et à cause de la limpidité de l’eau qui rendait une image parfaite de soi-même, les jeunes filles affluaient en nombre pour se baigner et s’admirer. Un jour Hina se rendit à cet endroit pour se laver, se coiffer et aussi pour admirer sa beauté. Elle regarda à gauche et vit plusieurs filles qui venaient dans sa direction pour se mirer. S’adressant à sa suite, elle leur dit :

Je nomme cette eau du nom de Te mata o te Vahine (le regard de la femme)

Au coucher du soleil, elle rentra à sa demeure à Fareroi. Elle raconta à son époux sa journée. Le roi lui dit :

Hina ma beauté, Hina ma vie, Hina qui apaise mes désirs, tu exaltes le regard de la femme, j’exalte le regard de l’eau. N’est-ce pas le regard qui dévoile l’eau ?  N’est-ce pas l’eau qui dévoile le regard ? Sans regard, il n’y a pas d’eau, sans eau, il n’y a pas de regard. Hina, ma beauté, ici se concrétise notre amour.

Depuis ce jour-là , cette source d’eau miroitante s’est fait appeler Matavai. Plus tard, ce nom a été donné à la petite rivière qui coule jusqu’à la pointe de Tefauroa, dite aujourd’hui pointe de Matavai ou pointe Vénus.

Commentaires

Source :

Bremont : Mahina légendes –  Olivier Babin et Raymond Tuhio 2005
Illustration : Village de Matavae, Tahiti, illustration Duperey « Voyage autour du Monde sur la Corvette Coquille » 1824
Photo : Olivier Babin,  Pied de Mape (chataignier tahitien) dans le hopuna Matavai


2017-03-22T08:58:28+00:00Categories: Légendes des îles du Vent, Mahina, Matavai, Tahiti|Tags: |