L’atoll de Reao au Tuamotu a abrité de 1934 à 1956 une léproserie.

On sait de façon certaine que la lèpre apparaît à Reao en 1900, apportée par un dénommé Teano Tahito Antonio originaire de Moorea. Cette maladie fait déjà des dégâts à Tahiti, aux îles sous-le-vent et aux Australes.

En 1915, un dénommé Joackimo, lui aussi lépreux, revient dans ce même village. A son tour, il est à l’origine d’un foyer de propagation qui fera tâche d’huile. Sept ans après l’arrivée d’un seul malade entrant en contact avec la population, c’est l’explosion. L’épidémie éclate dans les maisons. Ce sont les enfants qui sont les premiers atteints dans les maisons voisines, et les foyers continuent à grandir.

En 1934, il existe 56 malades à Reao. Le Docteur Émile Massal, médecin du service mobile de prophylaxie aux Établissements français de l’Océanie ( E.F.O ) regroupe les malades dans la léproserie et organise la lutte contre ce fléau. Une ancienne du village, Mama Teretia raconte que

« les lépreux furent directement emmenés à la léproserie, située un peu en dehors du village. Pour leur dire bonjour lors des visites, il fallait utiliser une palme de cocotier. Ce dernier permettait d’éviter tout contact physique avec le malade. Puis, le lépreux gardait la feuille qu’il jetait au feu afin d’éviter la contagion. Malgré leur situation, ils faisaient la fête et se mariaient entre eux. Ils avaient également des enfants que l’on remettait à leur famille du village »

Le Révérant Père Paul Maze va se dévouer pour les lépreux des Tuamotu. Il parcourt ainsi les îles Tuamotu et efforce de dépister les malades et de les soigner. On l’appelle : « l’aumônier des lépreux». A chacun, il fait les piqûres, donne les remèdes nécessaires. Il a même créer à Reao une sorte de préventorium où il met quelques enfants en observation pour éviter la contagion et les erreurs possibles. Au mois d’avril 1956 un groupe de lépreux de Reao est transféré par Poriami, à la léproserie de Orofara. Les autres furent jugés guéris ou non contagieux ont été rendus à leurs famille.

Commentaires

Source : Élèves de l'école Tapuava de Reao, juin 2000 : Directrice Adrienne Teahuotoga et instituteurs Jerry Afo, Poema Marurai et Patricia Teihotu.
FOLLEREAU Raoul Tour du monde chez les lépreux Flammarion 1953
Lettre du R.P. Paul MAZE du 28 juin 1956, trouvée au presbytère par Mataio Taiemoearo

2016-10-20T08:08:58+00:00Categories: Bâtiment historique, Reao, Tuamotu|