L’archéologue Kenett Emory lors de son passage à Aratika en 1934, avait repéré un seul marae, le marae One-kura. Peut être a il été dérouté par le nom du marae « one » (Un en anglais). En fait il y en aurait treize, mais la plupart ont disparu sous l’effet dévastateur des fortes houles et cyclones.

Le marae One-kura est situé au Nord Ouest de l’atoll, juste avant la passe. Il est presque entièrement détruit par les houles qui ont submergés le motu. Il ne reste que quelques pierres plates et surtout une très grande qui se dresse fièrement au milieu des mikimiki.

Commentaires

Source :

EMORY K. 1947 Tuamotuan Religious Structures. Bishop Museum. 1971. Bull EMORY K. 1934 Tuamotuan Stones Structures. Bishop Museum. 1977 Bull


2018-08-08T16:53:34+00:00Categories: Aratika, Marae, Tuamotu|