L’ancienne passe de l’atoll de Mataiva, située à côté du motu Taae, était utilisée comme piège pour attraper les guerriers de Anaa. Ils étaient ensuite conduits sur le motu Taae, sur lequel on pratiquait des sacrifices humains. Le marae Taae se situe au sud-est du motu Taae, près du chenal et face au marae de Tu.

Des alignements de dalles plantées sur chant forment une structure rectangulaire d’environ 12,30 m par 5,30 m. La plus grande longueur est orientée est-ouest. Partant de l’angle nord-ouest, un autre alignement de 5,40 m forme un angle d’environ 30 degrés avec le côté nord. Des morceaux de dalles sont éparpillés dans cet espace. Dans le coin ouest de l’enceinte, on remarque une concentration plus importante de morceaux de conglomérat récifal. Le sol est constitué d’un mélange de sable et de cailloutis de corail. Distant d’environ un mètre de l’alignement ouest, des petites dalles posées ou plantées de 2,50 m de long et 0,90 m de large, semblent former un ahu isolé. Accolées au ahu, trois pierres de corail alignées de 25 cm à 30 cm de haut sont brisées. Le long du côté nord, cinq petits blocs ronds de conglomérat récifal sont espacés de 1,20 m, quatre se font face et un est isolé.

A une dizaine de mètres au sud de la structure, on peut voir plusieurs fosses de culture humides abandonnées.

Commentaires

Source :

Olivier Babin 2000
Christiane Dauphin - Service de la Culture et du Patrimoine. Aout 2004


2015-07-01T22:43:39+00:00 Categories: Marae, Mataiva, Tuamotu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1