Anciennement, les oiseaux nichaient dans toute une zone de forêt primitive située entre Vairearea et Oeva, au nord-est de l’atoll de Mataiva. La multiplication des opérations de débroussaillage et le feu a entrainé la migration de la majeure partie des oiseaux à l’intérieur du lagon, sur des motu et vers Tikehau, l’atoll voisin.

Au sud du lagon, des sternes, des frégates et des fous tourbillonnent au-dessus d’un motu (petit îlot). La danse de ces dizaines d’oiseaux dans un ciel particulièrement pur, dans une lumière étonnamment pure, est captivante.

Mais sur le motu aux oiseaux, s’approcher des nids est une aventure risquée ! Persuadés que les étranges bipèdes viennent sur l’îlot pour voler leurs œufs, les parents frôlent les têtes des visiteurs… Tactique d’intimidation qui fonctionne à merveille pour ceux et celles qui ont été traumatisé par le célèbre film d’Hitchcock !

Commentaires

Source :

Olivier Babin 2002 et 2016


2016-10-20T16:30:20+00:00Categories: Mataiva, Motu, Tuamotu|