Dans la vallée de Vaiare, à Moorea, à environ 800 m sur la gauche, un peu enfoui dans la végétation apparaît un rocher de 2 m de long sur 1,20 m de largeur dont l’une des faces grandes faces est percée d’un trou cylindrique de 15 cm de diamètre.

Une pierre tambour, Ofai pahu

Ce rocher dénommé Ofai Pahu (pierre tambour) résonne, comme son nom l’évoque, comme un tambour avec un son grave et profond lorsque l’on tape dessus avec un faniu haari, la nervure centrale d’une feuille de cocotier.

Ce signal que l’on entendait de très loin servait généralement à informer la population de l’arrivée des ennemis, mais des anciens disent qu’il servait aussi à appeler les dauphins qui entraient par la passe de Vaiare, sans que l’on sache exactement pourquoi.

Une pierre de vie, Ofai ora

Cette pierre est également une ofai ora, ou pierre de vie qui servait lors de l’envol des âmes. La tradition dit que les âmes qui se posaient sur cette pierre retournaient dans le corps qu’elles avaient quitté. Des pierres ayant la même fonction se trouvaient à la pointe Tataa à Punaauia et sur le mont Temehani à Raiatea qui sont les « stations » principales du chemin des âmes.

Il y aurait une autre pierre à Vaiare, une ofai pohe. Les âmes qui se posaient sur cette pierre ne retournaient plus dans le corps qu’elles avaient quitté.

Un peu plus loin, en bord du chemin, on peu apercevoir une autre pierre percée, Ofai Tahinu, la pierre monoi de Vaiare.


Le tambour sacré de Honoura

La légende du tambour sacré de Honoura raconte que l’ofai pahu de Vaiare était un cadeau que Honoura devait offrir à sa bien aimée, la belle Vahineura.

Honoura cueillit des feuilles de auti, en fit une brassée avec laquelle il frappa l’orifice du trou du tambour. Le tambour résonna d’un grand bruit et le son se propagea jusqu’à Opunohu.

Commentaires

Source :

Dictionnaire tahitien-français de l’académie tahitienne, p 298, entrée òfaì ora


2018-03-01T16:39:09+00:00 Categories: Moorea, Pierre remarquable, Vaiare|
687 Partages
Partagez686
Tweetez
Enregistrer
+11