Initialement, le minerai était acheminé par brouettes sur des planches faisant fonction de chemins et même de ponts, jusqu’aux tapis roulants qui rejoignent les hangars de stockage à Temao.

Ce n’est que bien plus tard que sera créé le réseau ferré de Makatea avec de petits train qui transportaient le phosphate des zones d’extraction du phosphate aux silots de séchage et hangars de stockage de Temao. Ce train empruntait un réseau ferrré à voie étroite de 60 constitué de deux branches (nord et sud) se rejoignant à la hauteur de Vaitepaua. L’ensemble de ce réseau ne dépassait pas 8 kilomètres mais possèdait deux gares, l’une au village de Vaitepua et aune autre au nom évocateur de « Falaise ».

Train avec des wagonnets de phosphate à Makatea

Train de phosphate à Makatea vers 1930

Wagonnets chargés de phosphate en 1926. Makatea

Wagonnets chargés de phosphate en 1926.

Un circuit ferroviaire à voie étroite de 60

Le terme « Voie de 60 » désigne le système ferroviaire à écartement de 60 cm, en opposition à la voie « normale » à écartement standard de 1,435 m (voie SNCF). Avant l’avènement des transports routiers, ce système fût massivement utilisé durant plus d’un siécle tant pour des applications agricoles, qu’industrielles, minières ou militaires. La renommée internationale du « chemin de fer portatif » imaginé et promu par l’industriel Paul Decauville pour répondre aux besoins agricoles, va naitre lors d’une campagne betteravière en 1875. En terrain particulièrement boueux, son système va permettre l’évacuation avant l’hiver de la totalité de la récolte, soit plusieurs milliers de tonnes. Son efficacité et son faible coût de mise en oeuvre ayant été démontré, le système à voie de 60 va essaimer partout en France et dans le monde …

Ces trains étaient tirés au début par des machines à vapeur, puis par des locotracteurs diésel. Les locomotives à vapeur étaient des 040 Koppel à tender séparé. Il y aurait eu au moins 11 locomotives à traction sur l’île. Les wagons trémie à boggies étaient des Lewis & Co de construction australiennes. Pour se rendre sur les sites d’extraction du minerai, les travailleurs empruntaient le petit train qui avait des wagons adaptés pour les passagers.

La gare de triage à Vaitepaua, Makatea

La gare de triage à Vaitepaua en 1962

Gare de la falaise ouest, à Makatea

La gare de la falaise ouest

Commentaires

Source :

Olivier Babin et Claude Serra, Développement touristique de Makatea  2001
Franck Therey (spécialiste des trains sur voie étroite)


2017-08-22T17:50:32+00:00 Categories: Archéologie industrielle, Makatea, Tuamotu|Tags: |
4 Partages
Partagez4
Tweetez
Enregistrer
+1