A la saison des fruits, le pistas se couvre de petits fruits violacés dont les enfants tahitiens se régalent malgré leur amertume et leur tendance à colorer en mauve, leurs doigts, langue et vêtements. Le Pistas, dont le nom français est jamelonguier, est également appelé faux-pistachier. A Tahiti il est souvent surnommé « pistache »

Le jamelonguier

Cet arbre, syzygium-cumini, est originaire de l’Indo-Malaisie : Inde, Birmanie, Sri Lanka, Andaman et cultivé dans de nombreuses régions tropicales. Mais il est devenu une espèce envahissante menaçant la biodiversité, à Hawaii comme en Polynésie française. Il a une croissance rapide et peut atteindre plus de 20 mètres de hauteur. Ses fleurs  sont de couleur blanchâtre ou rose, parfumées et très petites. Les fruits se forment après trente deux jours de floraison,

Un fruit noir violacé au gout amer

Jus de jamblons ou pistas

Jus de jamelons (jamblons ou pistas)

Smoothie jamblon, coconut. Cookile paradise

Smoothie jamblon, banane et lait de coco. (Cookileparadise)

Ice cream jamblons ou pistas

Glace au jamelon (jamblon ou pistas)

Le fruit se nomme jamelon, jamblon, jamun, jambolan, java plum, prune noire et pistas ou pisse-tâche au fenua. Au sud de l’Inde, il est appelé « Fruit de Dieu », car selon la tradition, le roi Rama, avatar du Dieu Vishnou, aurait survécu grâce à lui pendant quatorze années dans les bois.

C’est une petite baie ronde ou ovoïde à la peau fine, lisse, brillante et adhérente. Sa couleur varie en mûrissant, en passant du vert au magenta clair, puis au pourpre foncé et enfin au noir violacé brillant. La pulpe est de couleur mauve ou blanche, très juteuse. Elle renferme une seule grosse graine. Le fruit devient comestible lorsqu’il se détache de son pédoncule, avant il est inconsommable car trop âcre. La pulpe est rafraîchissante, sucrée, légèrement acide et astringente. Elle est très riche en fer, en vitamines A et C mais colore la langue et les doigts en mauve.

Ces fruits se mangent crus ou servent à confectionner des tartes, des confitures ou gelées, des sorbets du vin et du vinaigre ou du rhum arrangé.

Utilisations médicinales

Les feuilles, l’écorce et les graines et les fruits sont utilisés en pharmacopée ayurvédique et traditionnelle Chinoise. Le jus du fruit est utilisé pour éliminer les problèmes d’estomac ; les feuilles et l’écorce pour contrôler la tension artérielle et traiter les gingivites ; les graines séchées et torréfiées pour soigner le diabète les affections digestives. L’intérêt principal de cette plante est l’abondance de ses tanins médicinaux et l’absence d’autres substances naturelles toxiques associées.

Commentaires
2017-06-12T11:16:14+00:00Categories: Fruits de Tahiti|Tags: |