Le pitaya ou fruit du dragon est un cactus grimpant, Hylocereus undatus, originaire des zones sèches d’Amérique centrale et du Sud qui est arrivé récemment dans nos îles. Son fruit à la forme et aux couleurs bien particulières est très apprécié.

Le mot pitaya vient d’une langue amérindienne des grandes Antilles et signifierait fruit à écailles. Son surnom de fruit du dragon, vient de sa longue tige qui s’enroule autour du tronc des arbres qui rappelle le corps sinueux de cette créature mythologique asiatique. Son nom botanique Hylocereus undatus vient du grec hyle signifiant « bois », du latin cereus pour chandelle et du latin unda qui signifie ondulé.

Une liane-cactus

Le pitaya un cactus grimpant qui peut atteindre 6 à 12 m de longueur, composée de nombreuses tiges de section triangulaire avec de petites racines aériennes qui lui permettent de grimper aux arbres. De grosses fleurs blanches s’épanouissent à même le cactus, pendant la nuit. Chauffées par le soleil, elles exhalent pendant la journée une douce effluve de vanille.

Une chair blanche ou rouge à points noirs

Le fruit, le pitaya, a une coque rose vif avec des écailles se terminant par une pointe verte. La chair est blanche ou rouge et remplie de petites graines noires. Il peut peser jusqu’à 700 grammes, mesure 10 cm de long et 7 cm de large.

Sorbet de Pitaya, fruit du dragon
Cubes de Pitaya, fruit du dragon
Sorbet de Pitaya, fruit du dragon

Ce fruit est généralement dégusté à même sa coque rouge-rosée en coupant le fruit en deux dans le sens de la longueur, puis en rajoutant quelques gouttes de citron vert. Il est particulièrement délicieux lorsqu’il est froid. Laissée quelques heures au réfrigérateur, la chair du pitaya se transforme rapidement en une sorte de sorbet, très rafraîchissant. Le fruit se consomme également en cubes dans une salade de fruits, en jus, smoothies et confitures.

Il est peu calorique, riche en vitamine C, minéraux, fibres et antioxydants. Il stimule le système immunitaire, aide à la digestion, favorise la croissance des probiotiques, aide à abaisser le taux de glucose sanguin, à contrôler le taux de cholestérol.

Attention, le pitaya peut provoquer des allergies ou des intolérances alimentaires.

Un soin naturel

La chair du pitaya est utilisée en cosmétique. Appliquée sur la peau du visage elle combat l’acné, sur la peau du corps elle apaise les coups de soleil, sur les cheveux colorés elle prolonge la durée de vie de la coloration.

Commentaires

Source :

Recettes à base de Pitaya : www.pitayaplus.com

2017-09-26T16:45:32+00:00Categories: Fruits de Tahiti|Tags: |