Le corossol est le fruit d’un arbrisseau, le corossolier, Annona muricata, originaire du nord de l’Amérique du sud de la même famille que la pomme-cannelle (tapotapo), le coeur de boeuf et le rollinia, dont les fruits ont la particularité de pousser directement sur le tronc ou sur les branches.

Fleur de corossolier, Annona muricata © TAHITI HERITAGE
Corossol de Tahiti (Annona muricata) poussant sur le tronc de l'arbre. © Tahiti Heritage
Corossol, Annona muricata

Le fruit, le corossol ou totara, est comestible. Vert à maturité, il peut mesurer jusqu’à 25 cm de longueur et peser jusqu’à 4 kg. Sa peau est recouverte de courtes épines souples vertes qui lui donnent un aspect bien particulier. Sa pulpe blanche comestible, crémeuse et parfumée, contient de nombreuses graines noires aplaties toxiques.

Un goût délicieux et sucré

La saveur sucrée du corossol permet de le consommer nature sans ajout de sucre. Il se déguste également en salade de fruits, jus, smoothies et sorbet, voire même cuit en flan et gratin. La pulpe est très riche en calcium, en vitamine C, vitamine B1 et vitamine B. Le corossol est un puissant régulateur des fonctions de l’organisme, il permet de lutter contre l’hypertension, les maladies des voies respiratoires (surtout s’il est consommé froid), il purifie et maintient la santé du foie et régule les niveaux de sucre dans le sang (c’est idéal pour les diabétiques).

Jus de Corossol

Usages traditionnels du corossol

Avec les feuilles de corossol, les mamans tahitiennes préparent de grandes infusions, qui tièdes servent de bain relaxant pour les bébés trop nerveux. Les feuilles sont frottées sur le corps afin d’éloigner les moustiques. La macération des feuilles dans l’eau tiède est utilisée en cataplasme pour soulager les brûlures, de type d’érythème solaire. L’huile, obtenue en pressant des corossols verts et les feuilles, est utilisée en frictions contre les névralgies et les rhumatismes, ainsi que pour combattre les parasites.

Un hoax !

« Le Corossol, un anticancéreux caché par l’industrie pharmaceutique ? » peut on lire sur les réseaux sociaux. Méfier vous des « on dit que… » il s’agit d’un hoax, une fausse information. Le corossol est un vrai fruit mais en aucun cas il ne soigne le cancer.
Attention également aux infusions miraculeuses de feuilles de corossol qui pourraient être la cause d’une forme de parkinsonisme atypique.

Commentaires

Source :

Olivier Babin

2017-09-26T11:47:37+00:00Categories: Fruits de Tahiti, Jardin de l'assemblée|Tags: |