La pomme de cajou et la noix de cajou proviennent de l’anacardier (Anacardium occidentale), un arbre fruitier et médicinal originaire du Brésil.

L’anacadier n’est pas très haut mais recouvre une grande surface avec ses branches étalées qui descendent jusqu’au sol. Son feuillage est toujours vert. Ses fleurs discrètes attirent les abeilles qui en font un miel de qualité. Son fruit, bien caractéristique, comprend deux parties : une partie charnue appelée pomme de cajou et dessous la noix de cajou.

Noix de cajou séchée
Noix de cajou

La pomme de cajou

La pomme de cajou est en forme de poire, de 5 à 10 cm de long, de couleur verte devenant jaune, puis rose-orangée à rouge foncé en murissant. C’est le pédoncule très dilaté, un faux fruit. Sa chair comestible est acidulée et un peu acre avec une texture fibreuse. La pomme de cajou nature et mûre contient beaucoup de vitamine C (4 à 5 fois plus qu’une orange) mais elle est assez astringente. C’est également une bonne source de magnésium et de potassium. La pomme de cajou est consommée fraiche, séchée, cuite pour la confection de confiture ou de sirop ou en jus comme le cajuina brésilien.

La noix de cajou

A la partie inférieure de cette pomme de cajou, il y a le fruit véritable ou noix de cajou qui a la forme d’un rein de 2 cm de long, de couleur verte virant au brun. Ce fruit contient une amande comestible recouverte d’une enveloppe non comestible qui renferme des substances très caustiques. La noix de cajou est consommée généralement cuite plus ou moins salé en apéritif et dans des plats de cuisine asiatique. Elle contient quand elle est sèche des acides gras monoinsaturés (oméga 9).

Jus de pomme de cajou

Jus de pomme de cajou

Poulet sauté aux noix de cajou

Poulet sauté aux noix de cajou

A la partie inférieure de cette pomme de cajou, il y a le fruit véritable ou noix de cajou qui a la forme d’un rein de 2 cm de long, de couleur verte virant au brun. Ce fruit contient une amande comestible recouverte d’une enveloppe non comestible qui renferme des substances très caustiques. La noix de cajou est consommée généralement cuite plus ou moins salé en apéritif et dans des plats de cuisine asiatique. Elle contient quand elle est sèche des acides gras monoinsaturés (oméga 9).

L’anacadier un arbre médicinal

L’autre intérêt de l’anacadier est le contenu en tanins médicinaux de son écorce et de ses feuilles, utilisé en pharmacopée traditionnelle. Une décoction d’écorce donne une solution concentrée en tanin utilisable pour nettoyer une plaie même infectée, soigner une brûlure ou une dermatose suintante. Les feuilles, moins concentrées en tanin, sont utilisées pour combattre la diarrhée ou la colite et pour nettoyer les plaies et brûlures. En bain de bouche, des décoctions de feuilles soignent les aphtes, les plaies buccales et l’angine.

Autres utilisation de l’anacadier

La pomme de cajou coupée en quartier est un bon répulsif naturel pour éloigner les moustiques dans les locaux ou les mares d’eau.

Commentaires
2017-05-31T16:43:41+00:00 Categories: Fruits de Tahiti|Tags: |
951 Partages
Partagez950
Tweetez
Épinglez
+11
Email