Un voilier aurait en 1842 appuyé d’ici le fort de Taravao.

D’après le gouverneur des Établissements français de L’Océanie au ministre la marine et des colonies, Papeiti le 13 mars 1844 :

Le gouverneur Bruat rejoignit le capitaine Henry, qui avait échoué dans ses négociations avec les indigènes insoumis. Ne voulant pas disséminer ses forces, Bruat détruisit le fortin provisoire établi par le capitaine Maissin. M. Henry pilota le Phaéton, qui remorqua l’Embuscade jusqu’au port situé au sud de l’isthme de Taravao. Comme le Phaéton premier navire qui fût venu à ce mouillage, Bruat l’appella  » Port-Phaéton ;  » (29 février 1841 à 4 heures du soir)

Commentaires
2016-10-20T08:08:49+00:00Categories: Afaahiti, Baie, Tahiti, taiarapu-est|