Quand les américains sont venus à Bora-Bora en 1940, ils ont fait l’inventaire des minéraux de nos îles. A Rurutu, dans le sud de l’île, ils ont réalisés plusieurs forages pour chercher des traces de manganèse. Pour les habitants, le seul minéral qui avait de la valeur à l’époque, c’était l’or et bien évidemment toutes les grottes de l’endroit se nomment aujourd’hui « Te rua o moni », les grottes de l’argent.
On aperçoit encore à Naairoa et à Narui, certains de ces forages.

Commentaires

Source :

Yves GENTILHOMME (Rurutu)


2014-10-27T12:04:01+00:00 Categories: Australes, Grotte, Rurutu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1