Le 9 aout 2007, le Twin Otter DHC6-300 de la compagnie Air Moorea qui assurait plusieurs fois par jour et depuis de nombreuses années la liaison Moorea-Papeete s’abîme en mer. Les 19 passagers et le pilote sont tués dans l’accident.

L’enquête montre que une trentaine de secondes après le décollage de l’aéroport de Moorea-Temae, l’avion se met anormalement en descente et lle pilote lâche un juron sur un ton de surprise. Pendant la descente, deux bruits sont identifiés comme des actions sur les commandes de vol mais la trajectoire à piquer de l’avion ne se redresse pas. Les moteurs continuent de fonctionner normalement. L’avion percute l’océan à 1,85 kilomètres du bout de piste de Moorea et coule rapidement à plusieurs centaines de mètres de profondeur.

L’enquête a confirmé que la perte de contrôle en tangage de l’avion était due à la rupture du câble à cabrer de la commande de profondeur. Ce câble qui était déjà bien usé et aurait été endommagé par la poussée sur les gouvernes du Twin des réacteurs des gros avions stationnés à coté.

La commune de Moorea a édifié au belvédère de Teavaro, une stèle en hommage aux victimes de ce crash. Fin juin 2009, la plaque (photo 2) a subitement disparu, pour corriger une faute de grammaire dans le texte d’hommage, mais est réapparue ensuite après correction.

Commentaires

Source :

Photo 1 : Le belvédère avec la stèle
Photo 2 : La plaque d’origine avec sa faute d’orthographe.
Photo 3 : L’un des moteurs de Twin au fond de l’océan


2016-06-06T16:37:32+00:00 Categories: Monument, Moorea, Teavaro|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1