En 1915, la première station télégraphique de Polynésie française était installée à Mahina avec l’indicatif « FOP ». Sa puissance était de 10 kilowatts et l’antenne était posée sur deux pylones d’une hauteur de 100 mètres. Ce moyen de communication était mis en place pour permettre les échanges avec la métropole durant la Première Guerre mondiale.

Le 29 décembre 1915, le représentant de l’Etat obtenait pour la première fois une communication télégraphique avec le Président de la République de l’époque, Raymond Poincaré. Le premier qui a capté ce message était un Samoan. C’est donc par les Samoa que les messages ont ensuite transité pour aller en métropole. Une ancienne plaque commémorant cet événement a été retrouvée récemment derrière l’agence de l’OPT à Mahina.

C’est de Mahina que sont parties toutes les émissions et les réceptions de tous les messages qui ont été échangés à l’époque entre le président de la République, M. Poincaré et le gouverneur de la Polynésie. Des échanges essentiels à l’époque afin de se tenir informé de l’évolution de la guerre. Le langage utilisé était le morse.

Quand on tape en morse, c’est une petite musique qui est très reconnaissable et à l’époque, les échanges étaient limités à 700 mots

100 ans plus tard, le 29 décembre 2015, une stèle commémorant ce jour du 29 décembre 1915 ou un premier message télégraphique adressé au président de la république a relié Tahiti au reste du monde » devant le bureau de l’office des postes de Mahina.

Commentaires

Source :

Mairie de Mahina


2015-12-30T10:07:37+00:00Categories: Mahina, Monument, Pointe Vénus, Tahiti|