Les anciennes limites du district de Teavaro à Moorea se situaient entre Faramo’o et To’a-ura (rocher rouge) au nord-est. Le nom To’a-ura est devenu To’a-tea lorsque le mot « ura » est devenu tapu (sacré), après son adoption par la famille royale.

Teavaro est dominé par la montagne Ou-tu-ana (tourne dans la caverne pour se lever). L’ancien marae de Teavaro du grand chef Marama s’appelait Pae-tou (du côté de l’arbre Tou, (cordia subcorta).

Le district de Teavaro a acquis son autonomie administrative en 1942 par scission de l’ancien district de Teavaso – Teaharoa qui comprenait notamment Paopao et Maharepa, aujourd’hui regroupés dans le district de Paopao

Le nom Teavaro, vient de l’arbuste Avaro (Premna tahitensis) de la famille des Verbenacées. L’Avaro est reconnaissable à ses feuilles ovales et, surtout, à ses minuscules fleurs blanches, regroupées à l’extrémité des branches, qui donnent de petites boules vertes. L’ Avaro, jadis, jouait un rôle important dans l’ancienne religion polynésienne puisqu’il n’était pas moins que l’emblème du dieu Avaro.

Commentaires

Source :

HENRY Teuira, Tahiti aux temps anciens, Société des océanistes 1951.
Arrêté n°962 du 02/12/1942 publié au JOPF du 15/12/1942.
Aquarelle : Teavaro, île Moorea, 1861, Paris, musée du quai Branlyu


2016-06-06T09:58:45+00:00Categories: Moorea, Teavaro, Village|