Une piste permet de parcourir cette belle vallée qui porte un nom bien connu « Matao », dont l’origine polynésienne nous est par contre encore inconnue. Cette piste commence en face du temple de Maatea, remonte la vallée de Toto durant 5 à 6 km et permet d’accéder accéder à l’ancien cratère au pied du mont Tohiea.

Après une demi-heure de marche, juste avant le captage, on franchit un gué sur la gauche. Quelques centaines de mètres après, le sentier tourne à droite pour descendre dans une bambouseraie. La pierre en forme de tortue et le marae sont à gauche, dans un faa’apu (potager). Le circuit se termine en redescendant la rivière pour rejoindre le pont. On compte 1 h 30 de marche.

La pierre ressemble à une tortue pétrifiée d’un peu plus d’un mètre de longueur. Elle tourne la tête vers la mer, paraît-il. (je n’avais pas de boussole pour vérifier et on est entouré de mape).

Des habitants de la vallée racontent que cette tortue, au lieu de rester sur la plage, a pénétré dans la vallée et est arrivée au marae tout proche. Il reste encore des traces pas bien loin, effectivement, près d’un arbre au tronc énorme. Les esprits du marae, mécontents, l’auraient « pétrifiée », alors qu’elle tentait de retourner vers la mer.
(Récit donné sans aucune garantie par une jeune polynésienne rencontrée sur le sentier qui mène au « captage »)

Mais pourquoi aurait-elle été « pétrifiée » ?
Il existerait une vieille légende qui répondrait à la question.

Commentaires

Source :

Richard Bonneau mai et nov 2011


2016-10-20T08:09:15+00:00 Categories: Moorea, Pierre remarquable, Sites archéologiques|Tags: |
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1